Quelle formation suivre pour devenir ingénieur de bâtiment ?

L’ingénieur bâtiment est un professionnel qui est chargé de la réalisation d’un projet de construction ou de rénovation. C’est dans le cadre d’un cabinet d’architectes ou cabinets d’études ou d’entreprises de construction que ce métier s’exerce. Le professionnel a donc plusieurs relations et plusieurs compétences dans son domaine. Pourtant, comment et quelles formations suivre pour devenir ingénieur du bâtiment ?

En quoi consiste le métier d’ingénieur bâtiment ?

Construction ou rénovation d’un ouvrage, ce sont des domaines d’intervention d’un ingénieur du bâtiment. L’intitulé de ce métier intervient dès l’étude du projet comme l’étude de faisabilité, l’étude environnementale, les procédés techniques. Il assure les travaux jusqu’à l’exploitation et la finition en tenant compte des matériaux et équipements utilisés que ce soient des petites constructions ou des grands projets. Il occupe tout ce qui concerne la construction et rien ne lui échappe dans ce domaine. D’ailleurs, il supervise l’équipe travaillant sur le chantier afin de veiller à ce que le délai prévu et les budgets de construction soient respectés. De plus, pendant toute son intervention, les lois et les normes en vigueur sont respectées, car l’ingénieur a suivi des formations particulières durant ses études universitaires. C’est donc grâce à un ingénieur bâtiment qu’un chantier avance très bien. Pourtant, il est secondé par un conducteur de travaux. Cette carrière professionnelle est ainsi retrouvée partout dans le domaine de construction et l’ingénieur a les compétences nécessaires pour gérer à merveille son métier. Pour la recherche emploi en tant qu’ingénieur, on peut se rendre sur un site spécialisé.

Les formations nécessaires pour devenir Ingénieur du BTP 

Le métier d’ingénieur en bâtiment est une carrière professionnelle qui nécessite du savoir-faire et connaissances particulières. C’est pourquoi, il faut suivre des formations pour exercer ce métier. Pour cela, le niveau de diplômes minimum requis pour ce métier est le bac + 5. Par exemple, un master avec une spécialisation en génie civil peut être un cursus universitaire envisageable dans cette carrière. Il faut de ce fait avoir un diplôme de BAC scientifique ou BAC Science et Techniques de l’industrie et du Développement Durable (STI2D). Puis, suivre un cursus universitaire dans une école d’ingénieurs spécialisée ou généraliste comme Polytechnique. Certaines universités proposent une formation directe de 5 ans or certains exigent 2 années de cycle préparatoire afin de pouvoir continuer au niveau supérieur. Si dans une même école, l’etude universitaire dure donc 5 ans et certains établissements délivrent l’équivalent d’une licence à la troisième année. Or l’étude en question dure 3 ans. Le moyen le plus facile est alors d’aller directement effectuer les études dans une même école. Après ces études, afin de pouvoir relever les défis techniques et d’approfondir les connaissances, vous pouvez suivre des formations de spécialisation particulières dans le domaine du Génie Civil.

Le programme de la formation d’ingénieur du bâtiment

Il peut y avoir à la fois des matières générales et des matières spécifiques dans la formation BTP. Pour les matières générales, il y a la gestion d’entreprise, l’économie, les sciences physiques, les mathématiques et les langues vivantes comme l’anglais. D’ailleurs, pour les matières de bases ou matières spécifiques, il y a le calcul des structures, conception de projets, sécurité et incendie, outils de calcul informatisés, contrôle technique construction, voiries, réseaux et topographies. À côté de ces matières, il y a encore les thermiques du bâtiment, technologies des bâtiments, conduite de chantier, étude d’exécution, de méthode et de prix, les actions sur les structures, prévention des risques, sécurité et l’environnement.

Pour valider sa formation, chaque étudiant doit effectuer des stages au sein d’une entreprise, si dans le cas où il ne l’a pas effectué en alternance. Il est donc possible d’effectuer des formations en alternance tout en signant un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation avec une entreprise. Le stage en alternance a pour but d’avoir toutes les expériences nécessaires tout en faisant ses études.

Compétences et qualités nécessaires pour devenir ingénieur BTP

En quelque sorte, les formations ne suffisent pas pour être un ingénieur du BTP digne de ce nom. Il faut donc plusieurs connaissances afin de bien exercer ce métier avec professionnalisme et pour satisfaire les clients. Dans ce cas, il est strictement exigé d’avoir une connaissance technique concernant le bâtiment et la construction. Comme un ingénieur établit des plans de construction, la bonne maitrise des outils informatiques surtout les outils de conception est indispensable. De plus, la maitrise de la langue anglaise est aussi importante dans ce métier, car certains logiciels ou indices des matériaux sont en anglais. D’ailleurs, il faut aussi connaître les normes en matière de construction et d’environnement

 À part les aspects techniques, il doit avoir une capacité de négociation, d’écoute, de résistance aux stress liés aux projets à réaliser et de persuasion. Ensuite, il doit avoir une capacité de synthèse et d’analyse ainsi qu’une capacité d’anticiper les évènements. Un ingénieur bâtiment ne reste pas assis sur son bureau, mais il descend sur terrain pour suivre l’évolution de la construction. Il faut donc qu’il soit dynamique. D’ailleurs, le sens de l’organisation et la capacité de gestion sont importants afin d’effectuer une construction bien organisée. Aussi, ce métier nécessite une autonomie notamment dans la prise de décision. Du point de vue, disponibilité, il doit toujours être au service de ses clients et avoir une bonne qualité relationnelle.

Travailleur détaché : qu’est ce que c’est ?
C’est quoi un chauffagiste ?